LA FILIÈRE FRANÇAISE DU CUIR RÉÉLIT FRANK BOEHLY À LA PRÉSIDENCE DU CONSEIL NATIONAL DU CUIR ET DE LA SIC SA

24 juin 2021

Frank Boehly a été réélu Président du Conseil National du Cuir (CNC) et de SIC SA (société commerciale de la Filière Française du Cuir) le 24 juin à l’occasion des Assemblées Générales de ces deux instances. Il entame ainsi son troisième mandat à la tête de la Filière Française du Cuir. Depuis 2014, en tant que Président du CNC, il est le représentant des 21 fédérations adhérentes auprès des pouvoirs publics et se fait le défenseur de leurs enjeux et de leurs projets. 

Frank Boehly, Président du Conseil National du Cuir
Frank Boehly, Président du Conseil National du Cuir
Crédits : 
Patrick Alves

UN BILAN D’ACTIONS DÉTERMINANTES POUR LE RAYONNEMENT DE LA FILIÈRE

À l’occasion de sa réélection, Frank Boehly a rappelé les actions déterminantes engagées pour la filière durant son dernier mandat. 

Plusieurs axes prioritaires ont orienté les missions du CNC :
- La représentation des acteurs de la filière auprès des pouvoirs publics : rare structure à représenter l’ensemble de la chaîne de valeurs de sa filière, le CNC a défendu les intérêts des fédérations aussi bien au sujet de la crise du fret maritime, du plan de relance, de l’aide à la digitalisation du commerce, que sur le problème de stockage des peaux brutes et la ré-ouverture des magasins pendant la crise sanitaire…
- La protection de l’appellation « cuir » : la France était jusqu’en 2019, le seul pays à disposer d’un décret encadrant l’utilisation du mot cuir. Avec l’émergence des matières dites « alternatives » utilisant à tort le terme « cuir de », définition trompeuse pour les consommateurs, le CNC a demandé un durcissement du texte de loi et milite avec la Fédération Française de la Tannerie Mégisserie (FFTM) pour une réglementation de l’appellation « cuir » au niveau européen.
- La promotion des métiers et des savoir-faire : le travail du cuir, métier de « l’intelligence » de la main, est un secteur méconnu auprès des jeunes. Pour les inciter à découvrir la filière et dépasser leurs a priori sur les métiers manuels, le CNC est présent sur les salons grand public et s’équipe d’outils digitaux pour toucher une cible jeune (casques de réalité virtuelle avec des vidéos à 360°, application mobile « Le guide des métiers du cuir », vidéos en immersion au sein d’ateliers et témoignages de jeunes créateurs…). Depuis 2018, une campagne digitale est menée sur Facebook et Instagram pour sensibiliser les Millenials à la matière durable qu’est le cuir et les inégalables possibilités de création qu’il peut offrir. Le CNC soutient en parallèle la campagne « Savoir pour Faire » initiée par le Comité Stratégique de Filière Mode et Luxe, engagée en 2019 pour faire la promotion des 10 000 postes à pouvoir dans la filière. De même, le Conseil National du Cuir a financé la Procédéthèque lancée par les Compagnons du Devoir. Elle a pour objectif de former, transmettre et préserver les savoir-faire d’excellence de notre industrie. 

Des projets sont menés par la SIC SA pour soutenir les professionnels du cuir : 
- La dotation en fonds propres d’entreprises innovantes : en 2019, le fonds d’investissement Cuir Invest a été créé et doté de 5 millions d’euros pour accompagner sur le long terme les jeunes entreprises innovantes les plus prometteuses de la filière. Depuis sa création, Cuir Invest a soutenu différents projets : Authentic Material, ASF (Chamatex), Louise Carmen, Ictyos, Souliers Martinez, RSVP, Vestiaire Collective.
- L’organisation de salons professionnels : après avoir créé La Semaine du Cuir et Le Cuir à Paris, SIC SA est aussi partenaire de salons professionnels dont APLF qui se tient à Hong Kong et ACLE à Shanghai.
- La création du magazine Leather Fashion Design : lancé en 2018, LFD fait la part belle aux savoir-faire des entreprises du cuir, déniche les marques émergeantes et met en réseau tous les acteurs de la filière.
- L’ouverture prochaine d’un lieu communautaire en plein cœur de Paris : cet espace se veut au service des acteurs de la filière mode et luxe et ponctuellement un lieu d’échanges avec le grand public. De nombreux services seront proposés aux professionnels – des grandes maisons de luxe aux jeunes entrepreneurs –pour les accompagner dans leur évolution au sein de cet écosystème.

Très engagé dans l’ensemble de ces actions, Frank Boehly annonce de nouvelles initiatives collectives au service de la filière au cours de son prochain mandat.

PRIORITÉS 2021-2024 : PORTER DES VALEURS ET DES ENGAGEMENTS RÉSOLUMENT TOURNÉS VERS LE DÉVELOPPEMENT DURABLE ET L’ENTREPRISE RESPONSABLE

Depuis le début de ses mandats, Frank Boehly et le CNC ont accompagné la filière dans une démarche plus responsable et ont fait de la RSE leur cheval de bataille. Lancé il y a trois ans, le Sustainable Leather Forum, dont la prochaine édition se tiendra le 13 septembre prochain, fait aujourd’hui référence en s’affirmant comme la plateforme d’échange et de partage des bonnes pratiques en matière de RSE dans les industries du cuir, de la mode et du luxe. Il répond ainsi aux besoins de transparence, d’informations et de traçabilité que demandent les consommateurs. Les engagements en matière de Responsabilité Sociétale et Environnementale ont pris de l’ampleur ces dix dernières années et doivent désormais se trouver au cœur de la stratégie de toute entreprise.

Frank Boehly, Président du Conseil National du Cuir : « Le CNC, en sa qualité de confédération professionnelle, accompagné par chacune des fédérations adhérentes, a pour mission de faciliter la démarche des entreprises dans leur approche sociétale et environnementale et, à ce titre, de nombreuses initiatives sont mises en place par la filière. Nous avons mis en œuvre par exemple, avec CTC et les professionnels du cuir, un référentiel RSE qui permet aux entreprises du secteur de s’autoévaluer dans ce domaine. Toujours dans une volonté d’action, le CNC co-anime le groupe de réflexion sur la bientraitance animale au sein de l’association PARIS GOOD FASHION et nous sommes également engagés dans les travaux menés par le CSF Mode et Luxe sur la RSE. Il est donc primordial d’être à l’écoute et de favoriser le dialogue avec l’ensemble de l’écosystème, et notamment les consommateurs qui sont de plus en plus exigeants. Nous lançons dans quelques semaines une étude pour mieux connaître leur perception et leurs attentes vis-à-vis de la matière cuir. Nous tenons également à faire comprendre que le cuir est une matière naturelle recyclée et tenons à mettre en avant toutes les vertus et qualités de ce merveilleux matériau et, en premier lieu, sa durabilité. » 

 

Fichier PDF: 

Le Conseil National du Cuir

La confédération regroupe 21 fédérations ou syndicats professionnels depuis l’élevage jusqu’à la distribution des produits finis et anime l’ensemble de la filière française du cuir.

La filière française du cuir

  • 12 800 entreprises, dont les savoir-faire sont exceptionnels, maîtrisés et reconnus à l’international
  • Plus 25 milliards dʼeuros de chiffre dʼaffaires, dont 13 milliards d’euros à l’export 
  • 133 000 personnes salariées dans les industries du cuir, de la tannerie-mégisserie, de la chaussure, de la maroquinerie, de la ganterie, de la distribution dʼarticles de cuirs.
  • Un des leaders mondiaux des cuirs de veau et peaux exotiques.
  • 4ème exportateur mondial
  • 3ème exportateur mondial des cuirs et peaux bruts
  • 3ème exportateur mondial dʼarticles de maroquinerie