Le Conseil National du Cuir interpelle les pouvoirs publics au nom des détaillants en chaussures, acteurs déterminants de la revitalisation des centres-villes.

29 mars 2019

Les détaillants en chaussures jouent un rôle essentiel dans le commerce de centre-ville.
Les détaillants en chaussures jouent un rôle essentiel dans le commerce de centre-ville.
Crédits : 
Metropolitan Influence

Les détaillants en chaussures jouent un rôle essentiel dans le commerce de centre-ville, notamment des villes petites et moyennes, avec plus de 4 000 entreprises, 5 350 magasins, et 14 500 personnes salariées. 87% des détaillants en chaussures exercent leur activité au cœur des villes.

Mais, depuis une dizaine d’année, tous subissent de plein fouet la désertification des centres villes. 
Ainsi, les détaillants en chaussures ont enregistré une baisse annuelle moyenne de l’ordre de 5% de la fréquentation de leurs points de vente pendant les dernières années et un repli de 5% de leur chiffre d’affaires pour la seule saison Printemps-été 2018 (Le Journal du détaillant, Octobre 2018).

 

Des difficultés de plus en plus nombreuses liées à la désertification des centres-villes petites et moyennes

Ils sont en proie à des difficultés croissantes du fait du développement d’un urbanisme commercial déséquilibré, au profit de la périphérie. Ils subissent les effets néfastes de la désertification des centres-villes qui provient de plusieurs facteurs : niveau trop élevé des loyers, vacance de logements, problèmes d’accessibilité et de stationnement, auxquels s’ajoutent le manque de préservation du patrimoine et du bâti ainsi que l’éloignement des services publics et des professionnels de santé.


Le mouvement des « gilets jaunes » est en train de porter un coup très rude à ce secteur d’activité avec des pertes de CA très importantes (de 20 à 50% en décembre 2018) et des magasins endommagés, voire détruits. 


Dans ce contexte difficile, les 10èmes Rencontres du Cuir, organisées par le Conseil National du Cuir, souhaitent montrer comment ce secteur d’activité se mobilise pour dynamiser ses commerces en centres-villes et comment les élus locaux peuvent intervenir pour les soutenir. 

 

La Fédération des Détaillants en Chaussures de France présente des propositions au Ministre de l’Economie et aux Pouvoirs Publics pour redynamiser le commerce de détail en centre-ville 

Lors de la table ronde qui a suivi la visite des magasins « Chaussures Paul », « Chaussures Polisson » et « Tamaris », Philippe Daquai, Président honoraire de la Fédération des Détaillants en chaussures de France et dynamique commerçant à Soissons depuis 28 années, a présenté les propositions du Livre Blanc de la FDCF concernant la revitalisation des centres-villes :

  • institutionnaliser chaque année une semaine du commerce des centres villes et centres-bourgs à l’image de la fête de la musique,

  • impliquer étroitement les commerçants des centres villes et des centres-bourgs dans les décisions des commissions concernant l’urbanisme commercial,

  • attirer l’investissement vers les locaux commerciaux de petite taille

  • et créer des zones franches au cœur de certaines villes et bourgs et enfin d’attirer l’investissement vers les locaux commerciaux de petite taille.

Ces 4 propositions simples, qui ne demandent aucun financement de l’Etat, permettraient de participer à la redynamisation du commerce de centre-ville.

 

La ville de Soissons, une démarche exemplaire pour développer le commerce de proximité

Christelle Chevalier, Adjointe au Maire de Soissons, déléguée au commerce, à l’artisanat et aux animations commerciales, est ensuite intervenue pour présenter l’action de la municipalité pour soutenir le commerce de proximité :
« 2M€ sur 3 ans ont été alloués au Plan de soutien au commerce de proximité. Lancé en 2018, ce dispositif a permis de créer un office du commerce et de l’artisanat, lieu d’accueil et de conseil des professionnels et des consommateurs, et un poste de manager de cœur de ville, qui accompagne les commerçants et les porteurs de projets dans leurs démarches administratives. Il a mis en place une prise en charge à 50% de la taxe foncière sur la propriété bâtie (sous conditions), l’instauration d’un droit de préemption sur les fonds commerciaux, une taxe sur les locaux commerciaux vacants depuis plus de deux ans et une commission d’indemnisation, dès lors qu’un commerce est affecté par les travaux de rénovation du centre-ville. Il a également dynamisé le Fonds d’intervention pour la sauvegarde de l’artisanat et du commerce (FISAC), et soutient l’association Vitrines de Clovis pour l’organisation de ses manifestations et événements. »


Cette action fait partie du projet global de requalification du centre ville de Soissons « Cap sur un nouveau cœur de ville » qui a vu le jour dès 2014 et qui a été retenu dans le cadre du projet national « action cœur de ville » en raison de sa pertinence.

 

En conclusion, Frank Boehly, Président du Conseil National du Cuir : « Les détaillants en chaussures représentent un secteur important pour l’économie et pour l’emploi. Leurs magasins sont porteurs de lien social dans les cœurs de ville. Leur force réside dans la qualité de la relation humaine qu’ils entretiennent souvent depuis des générations avec leurs clients. Aujourd’hui une multitude de dérives et l’actualité menacent l’avenir du commerce de chaussures. Il est urgent de mettre en œuvre les mesures qui s’imposent avant qu’il ne soit trop tard. La Filière Française du Cuir soutient leurs propositions auprès des pouvoirs publics. »

 

Fichier PDF: 

Le Conseil National du Cuir

La confédération regroupe 20 fédérations ou syndicats professionnels depuis l’élevage jusqu’à la distribution des produits finis et anime l’ensemble de la filière française du cuir.

La filière française du cuir

  • 9 400 entreprises, dont les savoir-faire sont exceptionnels, maîtrisés et reconnus à l’international
  • 25 milliards dʼeuros de chiffre dʼaffaires, dont 10,6 milliards d’euros à l’export
  • 130 000 personnes salariées dans les industries du cuir, de la tannerie-mégisserie, de la chaussure, de la maroquinerie, de la ganterie, de la distribution dʼarticles de cuirs.
  • Un des leaders mondiaux des cuirs de veau et peaux exotiques.
  • 4ème exportateur mondial
  • 3ème exportateur mondial des cuirs et peaux bruts
  • 3ème exportateur mondial dʼarticles de maroquinerie