Échanges mondiaux de la filière cuir en 2017 : les chiffres clés

30 janvier 2019

Le dynamisme de l’Italie et de la France, respectivement 2ème et 4ème exportateurs mondiaux, tous produits confondus, permet à l’Europe de gagner du terrain dans certains secteurs de la filière cuir. A l’inverse, l’Asie voit la Chine, son chef de file, perdre progressivement des parts de marché, soit -11 points, entre 2010 et 2017. 

L’Italie et la France, leaders européens de la filière mondiale du cuir en 2017

Dans la filière cuir, l’Europe pèse pour un tiers des exportations mondiales (35%) dont la moitié vient de l’Italie (12%) et de la France (4%). Respectivement, à la deuxième et à la quatrième place des exportations tous secteurs confondus, ces leaders européens s’illustrent notamment dans le haut de gamme voire le luxe. L’Italie se maintient à la première place des principaux exportateurs mondiaux de cuir finis (22%) et fournit majoritairement la Chine, la Roumanie, Hong Kong, les Etats-Unis et l’Espagne. La France quant à elle exporte 6% de cuirs et peaux bruts dans le monde et conserve sa 3ème place

Crédits : 

Conseil National du Cuir

L’engouement pour le luxe, principalement sacs à main, vêtements et accessoires, permet à la France et à l’Italie de continuer à rayonner à l’international, portés par leurs irremplaçables savoir-faire et l’image que véhiculent les grandes Maisons. La France est le 5ème exportateur mondial de vêtements et d’accessoires en cuir, derrière l’Italie qui se hisse à la 2ème place. La maroquinerie reste cependant le secteur le plus porteur de la filière : l’Italie (2ème place) représente 15% des exportations d’articles de maroquinerie, suivie de très près par la France (3ème place) qui exporte à hauteur de 10,5% de ces articles dans le monde, notamment à Hong-Kong, aux Etats-Unis et à Singapour. 

Crédits : 

CNC - P&M

 

L’Asie, vers une redistribution des cartes

Tous secteurs confondus, les exportations en provenance d’Asie représentent 59% des exportations mondiales, un pourcentage stable depuis ces dix dernières années. Les quatre principaux exportateurs asiatiques sont la Chine (1er), le Vietnam (3ème), l’Indonésie (5ème) et l’Inde (7ème). Ce quatuor pèse pour 52% des exportations mondiales

Un fait marquant de cette dernière décennie : la redistribution des cartes au sein du continent asiatique. En 2017, la Chine, malgré sa première place au classement, ne représente plus que 34% des exportations mondiales contre 45% en 2010. Ce recul du géant asiatique a surtout profité au Vietnam qui a gagné 6 points de parts de marché depuis 2010 et 8 depuis 2000. Cette situation est d’autant plus notable au sein du secteur de la chaussure. De manière générale, les importations mondiales de chaussures proviennent à 65% d’Asie et 30% d’Europe. Les chaussures sont majoritairement d’origine chinoises, certes, mais la Chine a perdu depuis ces dix dernières années 10 points de parts de marché, tandis que le Vietnam et l’Indonésie en ont gagné respectivement 8 et 2,5. Les Etats-Unis sont les plus gros importateurs de chaussures de ce trio de tête. 

Depuis dix ans, la Chine demeure le leader mondial de la filière cuir, mais elle est de plus en plus concurrencée au niveau de la chaussure (-10 points), de la maroquinerie (-14 points) et des vêtements en cuir (-16 points) par ses voisins asiatiques qui concilient une main d’œuvre peu coûteuse et un niveau de qualité parfois supérieur, et par les pays européens qui se sont positionnés sur le haut de gamme


L’Amérique, exportateur de matières premières et importateur de produits finis 

En valeur, 37% des cuirs et peaux bruts et 25% des cuirs finis exportés dans le monde proviennent du continent américain. Ces chiffres ont peu évolué en dix ans. 
Les Etats-Unis sont toujours les premiers exportateurs mondiaux de cuirs et peaux bruts (28% des exportations mondiales) devant le Canada (4%). Plus de la moitié des cuirs bruts venant des Etats-Unis est destinée à la Chine.

Pour le secteur de la tannerie, les trois principaux exportateurs du continent américain sont le Brésil (2èmeexportateur mondial, 11% des exportations), les Etats-Unis (4ème exportateur, 5% des exportations) et l’Argentine (6ème exportateur, 4% des exportations). Ils exportent principalement vers la Chine, l’Italie, le Mexique et le Vietnam

A l’inverse, le continent américain n’exporte quasiment pas de produits finis. 4% des chaussures, 2% des articles de maroquinerie, 1% des vêtements et accessoires en cuirs exportés dans le monde proviennent d’Amérique. Pour ces trois secteurs, les Etats-Unis arrivent toujours en tête du palmarès des principaux importateurs, loin devant le Canada, puis le Mexique. La part des importations des Etats-Unis dans les importations mondiales a tendance à se réduire. Cela s’explique à la fois par un ralentissement de la demande des consommateurs américains depuis la crise de 2008 et par des pays dont les importations progressent plus vite que celles des Etats-Unis (Chine, Corée du Sud, Singapour…). 

La demande en produits finis de pays comme le Brésil ou l’Argentine demeure faible. Ils sont respectivement 46ème et 35ème importateurs de chaussures et 29ème et 45ème importateurs d’articles de maroquinerie.

 

Téléchargez la brochure des Echanges Mondiaux de la Filière Cuir basés sur l’année 2017.

 

---

Le Conseil National du Cuir, avec son Observatoire Économique, répond à sa mission d’information auprès de tous les acteurs de la Filière Française du Cuir. Ainsi, tout au long de l’année sont réalisées : une brochure et des fiches pays sur les échanges mondiaux de la filière cuir, une étude sur le Commerce Extérieur de la France, des enquêtes annuelles de conjoncture par secteur d’activité (Cuirs et peaux bruts, Tannerie-Mégisserie, Chaussures et Maroquinerie), des notes mensuelles de conjoncture sur l’activité globale des entreprises françaises de la filière industrielle du cuir et sur leurs échanges extérieurs, des fiches sur l’activité annuelle de la Tannerie-Mégisserie, de la Chaussure et de la Maroquinerie, ainsi que des études dans le secteur du commerce. 

Toutes ces données sont publiées sur le site www.conseilnationalducuir.org

 

Fichier PDF: 

Le Conseil National du Cuir

La confédération regroupe 20 fédérations ou syndicats professionnels depuis l’élevage jusqu’à la distribution des produits finis et anime l’ensemble de la filière française du cuir.

La filière française du cuir

  • 9 400 entreprises, dont les savoir-faire sont exceptionnels, maîtrisés et reconnus à l’international
  • 25 milliards dʼeuros de chiffre dʼaffaires, dont 10,6 milliards d’euros à l’export
  • 130 000 personnes salariées dans les industries du cuir, de la tannerie-mégisserie, de la chaussure, de la maroquinerie, de la ganterie, de la distribution dʼarticles de cuirs.
  • Un des leaders mondiaux des cuirs de veau et peaux exotiques.
  • 4ème exportateur mondial
  • 3ème exportateur mondial des cuirs et peaux bruts
  • 3ème exportateur mondial dʼarticles de maroquinerie