Le Cuir, essence de savoir-faire chausseurs

8 avril 2021

A l'occasion de la 14ème édition des Journées Européennes des Métiers d'Art, dont la thématique de cette année est « Matières à l’œuvre, retour à l’essence des métiers d’art et du patrimoine vivant », nous avons souhaité mettre en lumière deux métiers qui font du cuir l’essence de leurs savoir-faire chausseurs : les métiers de bottier main et de cordonnier.

Fervents défenseurs de valeurs portées par l’économie circulaire telles que la réparabilité, la transmission ou l’écoconception, ces professionnels façonnent à la main et avec passion, la matière cuir !

Nous vous invitons à les découvrir dans ce dossier de presse qui leur est dédié.

 

Le Conseil National du Cuir

La confédération regroupe 21 fédérations ou syndicats professionnels depuis l’élevage jusqu’à la distribution des produits finis et anime l’ensemble de la filière française du cuir.

La filière française du cuir

  • 12 800 entreprises, dont les savoir-faire sont exceptionnels, maîtrisés et reconnus à l’international
  • Plus 25 milliards dʼeuros de chiffre dʼaffaires, dont 13 milliards d’euros à l’export 
  • 133 000 personnes salariées dans les industries du cuir, de la tannerie-mégisserie, de la chaussure, de la maroquinerie, de la ganterie, de la distribution dʼarticles de cuirs.
  • Un des leaders mondiaux des cuirs de veau et peaux exotiques.
  • 4ème exportateur mondial
  • 3ème exportateur mondial des cuirs et peaux bruts
  • 3ème exportateur mondial dʼarticles de maroquinerie