LA FRANCE CONFORTE SA POSITION DE QUATRIÈME ACTEUR MONDIAL DE LA FILIÈRE CUIR

4 avril 2023

Les résultats du Commerce Extérieur de la Filière Française du Cuir 2022 viennent d’être publiés par l’Observatoire Économique du Conseil National du Cuir. Outre une balance commerciale positive, la Filière affiche une croissance de 22% de ses exportations vers le reste du monde. Si la maroquinerie reste en tête de file, les secteurs de la chaussure, de la tannerie mégisserie et des cuirs et peaux ne sont pas en reste et affichent des indicateurs positifs.

Les Etats-Unis deviennent le premier client de la Filière Française du Cuir

Malgré une année 2020 complexe pour l’ensemble des échanges mondiaux, la Filière Française du Cuir connaît, depuis 2021, une belle ascension. En matière d’exportations, celles-ci croissent à un rythme soutenu : 23% en 2021, 22% en 2022 pour atteindre 18 milliards d’euros, un montant multiplié par deux depuis 2015. Quant aux importations, celles-ci sont passées de 11 milliards d’euros en 2021 à 13,6 milliards en 2022.

Les exportations françaises de la Filière représentent 6,3% des exportations mondiales et sont réparties comme suit :

  • 67% maroquinerie,
  • 28% chaussure,
  • 3% matières premières,
  • 2% ganterie, vêtements divers.

La demande pour le luxe français est toujours forte à l’international. Les ventes en Asie (42% des exportations), en Europe (41%) et en Amérique (16%) ont respectivement progressé de 17%, 20% et 42%. La Chine, devenue le premier client de la France en 2021, est aujourd’hui devancée par les États-Unis. Ce pays représente à lui seul 14% des exportations de la France pour un montant de 2,5 milliards d’euros et une croissance des ventes spectaculaire de 42% sur cette une année.

En matière d’importations, celles-ci sont réparties comme suit :

  • 61% chaussure,
  • 31% maroquinerie,
  • 5% matières premières,
  • 3% ganterie, vêtements divers.

Depuis plusieurs années, la Filière Française du Cuir exporte plus qu’elle n’importe. Les échanges sont largement excédentaires. En 2022, on observe cependant un très léger fléchissement de ce taux de couverture qui perd 2 points. Il s’élève à 131%.

C’est avec le Japon, Hong-Kong, Singapour, les Etats-Unis et le Royaume-Uni que les échanges sont le plus excédentaires.

A noter que l’Italie reste le premier fournisseur européen. Les importations en provenance de ce pays (3,3 milliards d’euros) ont progressé de 23% en 2022

La Filière Française du Cuir confirme son essor à l’export

Si l’ensemble des acteurs de la Filière affichent des performances hétérogènes, l’année 2022 s’est clôturée positivement pour tous les secteurs. La maroquinerie affiche de très bons résultats (+21%), les cuirs et peaux bruts (+5%) et la tannerie mégisserie (+17%) repartent à la hausse. De son côté, la chaussure bénéficie d’un bel essor (+26%).

Cuir et peaux : des échanges largement excédentaires

La France est le troisième exportateur mondial de cuirs et peaux brut (7,1% des exportations mondiales), et le secteur est largement excédentaire, avec un taux de couverture de 167%. Si les exportations s’orientaient à la baisse depuis 2013, on observe une belle reprise : + 39% en 2021 et + 5% en 2022. Les ventes de peaux brutes de veaux sont, quant à elles, en progression de 25%.

89% des peaux exportées sont achetées par des pays européens. Les ventes en Italie représentent à elles seules un peu moins des trois quarts des exportations. Si la Chine est toujours le deuxième client de la France, les ventes de cuirs et peaux bruts y ont reculé de 7%. Un chiffre qui s’explique par une politique « zéro Covid » stricte incluant la fermeture des frontières. Le pays fait son retour sur la scène internationale depuis le début d’année.

Tannerie mégisserie : l’ensemble des indicateurs sont au vert

En tannerie mégisserie, les exportations augmentent de 17%, après avoir progressé de 21% en 2021. Si celles-ci avaient régressé de 38% pendant la pandémie, on constate une nette amélioration même si les ventes à l’étranger sont encore en repli de 13% par rapport à 2019. L’Italie étant le plus gros client français, la Filière est dépendante des variations de sa demande. Les ventes italiennes se sont effondrées de 45% en 2019 et de 21% en 2020. Elles ont connu une hausse de 37% en 2021 et de 11% en 2022.

Chaussure : des exportations en hausse

Depuis 2010, les exportations françaises de chaussures avaient progressé à un rythme soutenu d’environ 10% par an. Une évolution interrompue en 2020, avec le ralentissement de la demande mondiale liée à la pandémie. En 2021, les exportations ont recommencé à croitre (+15%) et bénéficient d’un essor encore plus important en 2022 (+26%).

Concernant les ventes, celles-ci sont majoritairement européennes. En volume, les plus gros clients de la France sont l’Espagne (26 millions de paires), l’Italie (21 millions de paires), l’Allemagne (16 millions de paires) et la Pologne (12 millions de paires). Néanmoins, les ventes en dehors de l’Europe ont progressé de 28%.

La maroquinerie toujours en tête à l’export

La France est le 3ème exportateur mondial d’articles en maroquinerie, et les échanges de ce secteur sont toujours largement excédentaires. Le montant des exportations (12,1 milliards d’euros) est presque le triple de celui des importations (4,3 milliards d’euros). Les exportations françaises représentent 15,5% des exportations mondiales et augmentent de 21% par rapport à 2021.

Ces exportations se répartissent entre l’Asie (52% des ventes), l’Europe (30%) et l’Amérique (18%). Sur ces trois continents, les ventes ont respectivement progressé de 14%, 26% et 35%.

 

Frank Boehly, Président du Conseil National du Cuir : « Face à un contexte mondial agité, je tiens à féliciter les femmes et les hommes qui participent chaque jour au rayonnement international de notre industrie. Si la Filière Française du Cuir se maintient à la quatrième place des plus gros exportateurs mondiaux, c’est grâce à la détermination de tout un écosystème qui brille par ses savoir-faire d’exception et son engagement pour une mode plus responsable, plus durable. Nous assistons à une véritable révolution des modes de consommation. Face à eux, la Filière a su se renouveler et s’adapter aux enjeux de nos sociétés contemporaines. Je tiens à souligner la performance de l’ensemble des acteurs qui participent au prestige de notre industrie. »

 

Découvrez la brochure du Commerce Extérieur de la Filière Française du Cuir en 2022 ici.

Fichier PDF: 

Le Conseil National du Cuir

La confédération regroupe 21 fédérations ou syndicats professionnels depuis l’élevage jusqu’à la distribution des produits finis et anime l’ensemble de la filière française du cuir.

La filière française du cuir

  • 12 800 entreprises, dont les savoir-faire sont exceptionnels, maîtrisés et reconnus à l’international
  • Plus 25 milliards dʼeuros de chiffre dʼaffaires, dont 18 milliards d’euros à l’export 
  • 133 000 personnes salariées dans les industries du cuir, de la tannerie-mégisserie, de la chaussure, de la maroquinerie, de la ganterie, du sport, de la réparation et de la distribution dʼarticles de cuirs.
  • Un des leaders mondiaux des cuirs de veau et peaux exotiques. 
  • 3ème exportateur mondial des cuirs et peaux bruts
  • 3ème exportateur mondial dʼarticles de maroquinerie
  • 4ème exportateur mondial tous secteurs confondus