NEWSLETTER n°21 // TRANSMETTRE POUR CONSTRUIRE L’AVENIR

La Filière Française du Cuir est engagée pour faciliter le perfectionnement et l’adaptation de la formation aux besoins du marché. Transmettre des savoir-faire spécialisés est capital dans le développement économique du pays. L’artisan indépendant Philippe Atienza, le PEMS (Pôle d’Excellence des Matériaux Souples) à Pantin, le CIIRPO (Centre Interrégional d’Information et de Recherche en Production Ovine) près de Limoges mènent des actions innovantes, nourries par le dialogue et la passion.

 

PHILIPPE ATIENZA, ARTISAN BOTTIER

Philippe Atienza forme des artisans dans son atelier parisien.
Philippe Atienza forme des artisans dans son atelier parisien.
Credits: 
Alessandro Silvestri

Philippe Atienza, Compagnon du Devoir et Meilleur Ouvrier de France, exerce la botterie dans les règles de l’art. Après ses collaborations chez John Lobb et la maison Massaro, il transmet son savoir-faire d’excellence dans son atelier de mesure situé dans l’est parisien.

Découvrir son interview

 

LE CIIRPO REINVENTE LE METIER D’ELEVEUR

CIIRPO, site expérimental et transgénérationnel
CIIRPO, site expérimental et transgénérationnel
Credits: 
CIIRPO

La ferme du Mourier, en Haute Vienne, est un lieu d’expérimentation unique pour la production ovine et un espace pédagogique à part entière. Elle accueille chaque année un millier de visiteurs parmi lesquels des élèves de lycées agricoles.

Près de Limoges, entourée de forêts et de pâturages, la ferme du Mourier est un mélange original de tradition et d’innovation. Elle dispose d’un troupeau de 750 brebis pour une centaine d’hectares et de cinq bergeries recouvertes de panneaux photovoltaïques. La dernière en date est connectée. Elle est équipée d’un plateau surélevé pour éviter les manutentions trop lourdes et teste l’agroforesterie pour pailler le sol. Le site, qui appartient à l’Institut de l’Elevage, est géré depuis 2003 par le CIIRPO (Centre Interrégional d’Information et de Recherche en Production Ovine). Il accueille un large public venu se former.

En savoir plus

 

LA CULTURE DES SAVOIR-FAIRE AVEC LES COMPAGNONS DU DEVOIR

La Culture des savoir-faire s’apprend en petit groupe.
La Culture des savoir-faire s’apprend en petit groupe.
Credits: 
PEMS

Apprendre les bases de la chaussure et de la maroquinerie en accéléré, c’est l’objectif du dernier cycle de formation organisé par les Compagnons du Devoir à Pantin. Le succès est au rendez-vous depuis son lancement en novembre 2018.

Les métiers de la maroquinerie et de la cordonnerie-botterie sont multifacettes. Pour appréhender les nombreuses opérations de fabrication, il est indispensable de maitriser un lexique propre et des gestes spécifiques communs à tous les artisans spécialisés. Le PEMS (Pôle d’Excellence des Matériaux Souples), ouvert à Pantin par les Compagnons du Devoir en 2015, enrichit son offre de formation avec des modules courts dédiés à l’apprentissage théorique et pratique des fondamentaux de la maroquinerie et de la chaussure. Leur nom ? « Culture des savoir-faire ».

Découvrir la formation