NEWSLETTER N°23 // LA RSE AU CŒUR DU QUOTIDIEN

Les métiers du cuir ont pris la mesure des enjeux futurs liés au respect de l’environnement et à une production responsable. Trois rendez-vous fédérateurs ont réuni les professionnels de la filière autour de la Responsabilité Sociétale des Entreprises : le premier Sustainable Leather Forum à Paris, les Portes du Cuir à Saint-Junien et les Rencontres du Cuir chez Bodin-Joyeux dans l’Indre.  

 

LA FILIERE MOBILISEE AU SUSTAINABLE LEATHER FORUM

Le Conseil National du Cuir a organisé son premier Sustainable Leather Forum le 16 septembre 2019
Le Conseil National du Cuir a organisé son premier Sustainable Leather Forum le 16 septembre 2019
Credits: 
CNC - P&M

La capitale a accueilli le 16 septembre dernier un événement d’envergure organisé par le Conseil National du Cuir. Le Sustainable Leather Forum a permis, pour la première fois, de dresser un état des lieux des bonnes pratiques menées par les entreprises responsables au sein de la Filière Française du Cuir.

« La filière du cuir est une success story à la française, a rappelé Frank Boehly, président du CNC, en guise d’introduction. Notre industrie se classe au 4ème rang mondial, joue dans la cour des grands avec 25 milliards de chiffre d’affaires alors qu’elle a perdu par le passé jusqu’à 90% de ses emplois. Elle est l’activité de recyclage la plus ancienne au monde. Nous transformons la peau, qui est un sous-produit du secteur de la viande et du lait, en un cuir de grande qualité. La RSE se définit comme la prise en compte volontaire par l’entreprise de l’impact social, économique, environnemental de ses activités. Dans nos métiers, cela se traduit par l’éco-conception, l’innocuité, la gestion responsable des importations, le bien-être social et animal ou encore le respect de la propriété intellectuelle ». 

En savoir plus

 

LA RSE AU PROGRAMME DES PORTES DU CUIR 2019

La RSE au programme des Portes du Cuir 2019
La RSE au programme des Portes du Cuir 2019
Credits: 
Michel Dartenset

La ville de Saint-Junien, berceau historique de la ganterie française, a accueilli la 7ème édition des Portes du Cuir du 27 au 29 septembre. L’événement en Nouvelle- Aquitaine a mis à l’honneur des thèmes aussi fédérateurs que l’entreprise responsable, l’économie circulaire ou l’éco-conception.

Depuis ses débuts en 2013, la manifestation permet de mettre en lumière les besoins et les enjeux des entreprises du cuir sur le terrain. « La responsabilité environnementale fait sens avec les questionnements du consommateur, a souligné Laurent Duray, qui préside Les Rencontres du Cuir. Nous en sommes au démarrage de l’économie circulaire mais les entreprises sont largement mobilisées afin d’optimiser une matière première, par essence vertueuse ». Passages choisis…

En savoir plus 

 

BODIN-JOYEUX : UNE REFERENCE INTERNATIONALE BIEN ANCREE LOCALEMENT

Credits: 
CNC - P&M

La mégisserie Bodin-Joyeux, basée à Levroux depuis 1860, est réputée dans le monde entier pour son agneau plongé et son parchemin. Elle illustre l’importance de l’ancrage territorial, qui est un enjeu d’avenir pour la filière française du cuir.

A l’heure de la surconcentration urbaine et de la désertification des zones rurales, le secteur du cuir en France se mobilise pour défendre l’enracinement local de ses entreprises. Dans ce domaine, la filière est exemplaire. La grande majorité de ses PME/TPE (85%) est implantée en région. Les 11èmes Rencontres du Cuir, organisées par le Conseil National du Cuir, se sont déroulées chez l’une d’entre elles, Bodin-Joyeux, dans le giron de Chanel depuis 2013. Riche d’une longue tradition, elle est totalement liée à son territoire de production et participe au rayonnement du luxe français à l’international.

En savoir plus