ADAM BARAHHOU, APPRENTI COLORISTE SUR CUIR CHEZ LE CALCEOPHILE

lc-37.jpg

Adam Barahhou, apprenti coloriste sur cuir chez le Calcéophile
Adam Barahhou, apprenti coloriste sur cuir chez le Calcéophile
Crédits : 
CNC - P&M

La chaussure passionne Adam en cours d’apprentissage chez les Compagnons du Devoir à Pantin. Chez Le Calcéophile, il apprend les techniques de la patine avant de s’orienter vers la podo-orthèse.

 

Quel est votre parcours ?

Je viens d’un lycée général mais je voulais faire un métier manuel et travailler dans la chaussure à Paris. J’ai intégré les Compagnons du Devoir en 2018 pour passer mon CAP de cordonnier bottier. Les artisans bottiers n’engagent pas d’apprentis sans expérience et les cordonniers sont majoritairement de trop petites entreprises pour nous accueillir. Je me suis dirigé vers la patine. C’est magique d’embellir la chaussure… Le Calcéophile a rapidement accepté de me prendre en apprentissage.

 

Qu’apprenez-vous chez Le Calcéophile ?

J’apprends le bichonnage, le glaçage. Je commence par décaper la chaussure. Pour bien la nettoyer, il faut chauffer le cuir mais il faut faire attention car il se rétracte. Ensuite, j’applique la base - une teinture à l’alcool - et je traite la chaussure pour la protéger. Le glaçage est purement esthétique. C’est un mélange d’eau, de cirage et d’huile de coude !

 

Comment envisagez-vous la suite ?

Le milieu de la chaussure est vaste. Il y a beaucoup de métiers différents. Après mon apprentissage à Paris, je ferai mon Tour de France à Brive La Gaillarde pour passer un CAP en podo-orhèse. Je porte des semelles orthopédiques depuis que j’ai douze ans. Je veux m’orienter vers le médical et probablement le métier de prothésiste.