ANTHONY GUERREE INVENTE LA « CHAISE-PERSONNAGE »

la-chaise-paravent-verdurin-danthony-_guerree-appartient-a-la-serie-les-assises-du-temps-perdu-_croland_tisserand.jpg

La chaise-paravent Verdurin d’Anthony Guerrée appartient à la série « Les assises du temps perdu ».
La chaise-paravent Verdurin d’Anthony Guerrée appartient à la série « Les assises du temps perdu ».
Credits: 
Roland Tisserand

Comment donner corps à la littérature à travers le design ? C’est le défi relevé par un architecte designer français, passionné par Marcel Proust. Anthony Guerrée, diplômé de l’école Boulle, a appris à dialoguer avec les artisans d’art au côté d’Andrée Putman et de Christophe Delcourt. Sa première collection rend hommage à l’écrivain d’A la recherche du temps perdu, avec huit assises sculpturales et graphiques, qui « chaisifient » les protagonistes clés. Parmi eux, Sidonie Verdurin, une mondaine adorant paraître et bavarder. Elle a inspiré à Anthony Guerrée une chaise d’apparat, doublée d’un élégant paravent. Sa construction complexe, réalisée en France par Racine Ateliers, associe cèdre massif, bronze martelé et cuir naturel. Le collet à tannage végétal compose l’assise et remplace les charnières métalliques par des liens en cuir très raffinés.