MARIE BERTHOULOUX SORT DU CADRE

cuir-dagneau-et-de-saumon-composent-leau-qui-dort-un-panneau-mural-de-marie-_berthouloux-photo-eric-valdenaire.jpg

Cuir d’agneau et de saumon composent L’eau qui dort, un panneau mural de Marie Berthouloux.
Cuir d’agneau et de saumon composent L’eau qui dort, un panneau mural de Marie Berthouloux.
Credits: 
Eric Valdenaire

L’atelier de Marie Berthouloux porte bien son nom. Ekceli (« regard braqué » en espéranto) fait référence à l’extrême concentration qui anime la brodeuse parisienne lorsqu’elle œuvre pour la haute couture, l’art, la décoration d’intérieur. Son choix des matières est éclectique : soie, lin, plastique, plumes et cuir versatile (délavé, pyrogravé, recyclé…). L’orfèvre de l’aiguille part toujours de la matière. Peaux d’agneau coloré (Bodin Joyeux) et cuir de saumon (Femer) se mêlent  pour composer L’eau qui dort. Rehaussé de perles et de canetilles brodées à l’aiguille, ce patchwork harmonieux est un panneau mural, entre art et artisanat.