4 STYLISTES PASSENT AU PREMIER PLAN

camille-fournet-_32.06-taurillon-veau.jpg

Le 32.06 en taurillon et veau de la maison Camille Fournet
Le 32.06 en taurillon et veau de la maison Camille Fournet
Credits: 
Camille Fournet

 

L’industrie de la mode attire régulièrement l’attention en changeant de directeurs artistiques. Le printemps été 2018 est riche en galops d’essai. Les marques de mode et d’accessoires Chloé, Givenchy, Stéphane Kélian et Camille Fournet font évoluer leur image avec de nouveaux visages.

 

Claire Aubadie Ladrix renouvelle Camille Fournet

Elle a dessiné une bibliothèque, imaginé du packaging et conçu ses premiers sacs chez Camille Fournet. Claire Aubadie Ladrix entre dans la trentaine, formée à l’école Boulle et l’Ensci. Pour la maison picarde, qui complète ses bracelets montre sur mesure avec de la haute maroquinerie, elle a créé cinq sacs comme des « micro architectures ». Le 32.06 en taurillon et veau en fait partie. Souple et rigide, versatile dans le porter, dynamique et utile à la fois, il affirme un design atemporel.

 

Rubens Bressanin réveille Stéphane Kélian

Mules à talon courbé en cuir stressé de la Maison Stéphane Kélian
Mules à talon courbé de la Maison Stéphane Kélian
Credits: 
Stéphane Kélian

La marque emblématique des années 80 fait son retour avec un fin connaisseur de la chaussure. Rubens Bressanin a créé son entreprise à Venise et lancé la marque Ash. Ses premiers modèles remettent en lumière le savoir-faire unique qui a fait la renommée de Stéphane Kélian, la marque fondée en 1978 à Romans-sur-Isère par Stéphane Keloglanian. Le tressage prend un nouvel élan sur des mules à talon courbé, boots et sandales, bords francs et couleurs chères au peintre Mondrian.

 

Natacha Ramsay Levi à la tête de Chloé

Blouson perfecto en cuir de la Maison Chloé
Blouson perfecto et bottes en cuir ajouré de la Maison Chloé
Credits: 
Chloé

Elle a la trentaine et appris le métier dès 2002 chez Balenciaga auprès de Nicolas Ghesquière qu’elle a suivi chez Louis Vuitton. La Parisienne succède à Clare Waight Keller chez Chloé où elle prend en main prêt à porter et accessoires, dont la maroquinerie très prisée. Pour ses débuts, sacs à double anse et bottes en cuir ajouré rythment des silhouettes vêtues de blouson perfecto et cuir façon python, à la modernité très urbaine.

 

Clare Waight Keller aux commandes de Givenchy

Manteau épuré en cuir de la Maison Givenchy
Manteau épuré en cuir de la Maison Givenchy
Credits: 
Givenchy

Transfuge de Chloé qu’elle a redynamisée, la Britannique est la première femme directrice artistique de la maison Givenchy. Son style bohême effortless a fait des merveilles depuis le début de la décennie. Au sein de la marque du groupe LVMH, fondée par Hubert de Givenchy en 1952, Clare Waight Keller succède à Riccardo Tisci, ouvrant un nouveau chapitre à la femme, la haute couture et aussi l’homme. Santiags chic, sac rigide, manteau épuré en cuir annoncent une élégance énergique.

Mots clefs: