Chambre syndicale nationale des bottiers

105, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris

GROUPE D’ACTIVITE : FABRICATION

DATE DE CREATION :1879

Sa forme juridique actuelle date du 17 février 1958.
La durée de la chambre syndicale est fixée à cinquante ans à compter du 21/02/1975.           
Elle est prolongée jusqu’au 21/02/2075.

RESPONSABLES :

Président : Anthony DELOS

Secrétaire : Stéphane JIMENEZ

Trésorier : Nicolas MAISTRIAUX

 

CHIFFRES-CLES DU SECTEUR (2021)

Nombre d’entreprises : 15

Effectif : 80 salariés.

Chiffre d'affaires : 7 millions d'euros.

Paires en grande botterie : 1700

Exportation en nombre de paires : 500 nombre de paires.

 

VOCATION :

La chambre syndicale a pour but :

-De veiller aux intérêts généraux de la profession de Bottier et d’aider au développement et à la prospérité de ses membres.
-De soutenir les revendications de ses membres auprès des pouvoirs publics et des administrations.
-De faciliter les bons rapports et de resserrer les liens de bonne confraternité de tous les membres.
-De constituer un bureau de membres qualifiés et représentatifs de la profession.
-De régler si possible à l’amiable les différents et litiges qui pourront lui être soumis par les adhérents ou par des tiers lorsque cela ressort de sa compétence.
-D’étudier les différents et litiges qui pourront lui être renvoyés par les tribunaux compétents, concilier les parties et à défaut, présenter un rapport aux dits tribunaux.
-D’adhérer à des groupements professionnels ou à des unions de syndicats légalement constitués.
-D’identifier les différents centres de formation et connaitre les formations dispensées afin d’évaluer leurs pertinences pour notre branche. Le but sera alors de pouvoir mieux orienter nos adhérents sans pour autant se substituer à ces centres de formation car la chambre syndicale n’a pas pour objet de dispenser des formations.
-De concourir à pourvoir, par ses actions, à la visibilité du métier de Bottier et à la connaissance par le public des réalisations & particularités techniques des métiers de la Botterie.
-De constituer, un fond d’archives (documents, outils, réalisations et machines) garant de la richesse et de la diversité du métier de Bottier.
-D’initier et/ou de participer à l’édition ou à la réédition de tout ouvrage lié à la Botterie.