La filière française du cuir au salon Révélations

conseil_national_du_cuir_la_filiere_francaise_du_cuir_au_salon_revelations

Crédits : 
Conseil National du Cuir
Du 10 au 13 septembre 2015
  • Paris - Grand Palais

L’espace dédié ATOUT CUIR a mis en scène ses métiers et ses artisans à l’occasion du salon Révélations du 10 au 13 septembre dernier à Paris.

Le cuir a une tradition ancestrale tournée vers les métiers d’art et sa filière est un fleuron de l’excellence et du made in France. En participant au Salon Révélations des Métiers d’Art et de la Création, le Conseil National du Cuir a mis en évidence, avec cinq de ses fédérations membres, la vitalité de son secteur.

« Les bottiers étaient déjà présents lors de la première édition de Révélations il y a deux ans, souligne Raymond Massaro, président de la Chambre Syndicale des Bottiers de France et lui-même artisan bottier maître d’art. La chaussure, la maroquinerie, la ganterie sont des métiers d’art qui ont toute leur place sur un tel événement. La qualité française est une réalité indéniable et ce salon, une vitrine de référence. Nous voulons montrer au grand public que le cuir est un produit authentique, quotidien, pas seulement lié au luxe ».

Cinq jours durant, le Conseil National du Cuir a « tenu » salon au côté de la Fédération Française de la Tannerie Mégisserie, la Fédération Française de la Maroquinerie, la Fédération Française de la Chaussure, la Chambre Syndicale des Bottiers de France et la Fédération Française de la Ganterie. Le grand public, les professionnels comme les collectionneurs ont pu mesurer la passion qui animait les artisans présents - coupeur, formier, maroquinier, bottier, cireur - et la richesse des produits exposés.

ATOUT CUIR, tel est le nom évocateur de l’espace d’exposition scénographié avec élégance par Anne Camilli. « Je suis très attachée au savoir-faire, aux talents français. J’adore le travail de la main, explique la commissaire collectionneuse qui a mis à disposition certaines de ses pièces uniques façonnées en cuir. L’espace ATOUT CUIR retisse le fil de l’histoire de manière pédagogique et sensible à la fois. Pour évoquer la pluralité et la noblesse de la matière, j’ai sélectionné des objets anciens ou avant-gardistes que j’ai placés dans des vitrines écrins et fait réaliser des aquarelles autour des différents métiers ». Trois parfums ont même été imaginés en exclusivité pour traduire l’univers de la maroquinerie, de la ganterie, du soulier…

Facebook icon