La démarche responsable à suivre du fabricant de chaussures Cléon

la_demarche_responsable_du_fabricant_de_chaussures_cleon

Crédits : 
Paul et Malo

Les Rencontres du Cuir ont placé leur 7ème édition sous le signe de la responsabilité pour l’industrie de la chaussure et la Filière Française du Cuir. Elles se sont tenues en novembre dernier en Anjou chez Cléon. L’industriel adhère à Innoshoe, charte visant à garantir l’innocuité en matière de cuir en collaboration avec CTC (Comité Professionnel de Développement Cuir, Chaussure, Maroquinerie, Ganterie), la région Pays de la Loire et la Direccte.

Une PME familiale responsable

Le chausseur basé à La Romagne a fêté ses 70 ans en 2015. Fondée par le cordonnier bottier René Cléon, la manufacture a adapté sa production et mis en place une stratégie efficace pour contrer les effets de la mondialisation : développement de marques sous licence (Redskins, Azzaro), création de marques propres (Kost, Kleman, Christophe Auguin, Le Formier, Rectiligne), modernisation de l’usine choletaise… « Notre entreprise s’inscrit dans l’innovation, affirme le dirigeant Jacques Cléon. C’est une valeur moderne et de différenciation. La protection du consommateur représente un engagement permanent. La démarche Innoshoe, appliquée à tous nos fournisseurs en Europe et en Asie, est une garantie pour les distributeurs et les consommateurs ».

Une charte de qualité et de protection pour le consommateur

Innoshoe est ouverte à toute entreprise de chaussure. La charte, formalisée en trente mois, est réellement opérationnelle depuis deux ans. Elle a vu le jour à l’initiative des industriels du Groupement Régional de la Chaussure des Pays de la Loire*. Son Président Guy Canselier porte le projet depuis l’origine. « La chaussure, en contact direct avec la peau, rend primordiale la question de l’innocuité des matières premières. Les tests effectués sur les chaussures sont de plus en plus nombreux et les contraintes réglementaires de plus en plus complexes. Il fallait offrir aux fabricants et à leurs fournisseurs un cadre méthodologique strict avec un cahier des charges technique répondant aux normes Reach. Ce nouveau standard est un instrument de compétitivité innovant. Innoshoe doit être relayée et valorisée dans les points de vente auprès du consommateur. Un second volet Innoshoe Environnement s’attachera à amplifier la traçabilité des produits ».

Le développement durable, un enjeu d’avenir pour le cuir français

L’industrie du cuir, première activité de « recyclage des déchets », fait du développement durable un axe prioritaire. L’initiative industrielle Innoshoe démontre une facette de l’engagement de la Filière Française du Cuir en matière de RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise). Chez Cléon, le Directeur Général de CTC Yves Morin en a résumé les principes : « Il n’est plus possible d’ignorer la chaîne de valeurs. 24 milliards de chaussures sont consommées dans le monde. La France est le premier pays à appliquer strictement la règlementation Reach. Nos industries du cuir se mobilisent largement dans le respect de la norme ISO 26000. Le premier de ses critères est la responsabilité du producteur face au consommateur avec la problématique de l’innocuité ». 

* Les entreprises Boche, Cléon, Colonnier Coiffard, Humeau Beaupreau, La Manufacture, Pindière France, Toogbb adhèrent à Innoshoe.

Téléchargez le communiqué de presse des 7èmes Rencontres du Cuir